Nathalie Gauthier

Maître Reiki

Prendre le temps de vivre en gardant le rythme de la société

6 janvier 2020

Prendre le temps. Oui, mais…

 

C’est l’heure de vous lever. Vous préparez votre café. La course journalière commence. Vous aidez votre enfant à trouver son chandail pour le cours d’éducation physique du matin. Entre deux bouchés de rôties, vous chauffez le thermos, finaliser son lunch… Oh non, il a oublié de vous faire signer sa dictée de la semaine… Recherche d’un crayon, signature et vous mettez le tout dans son sac d’école. Enfin il sort de la maison à temps pour l’autobus.

 

Vous soufflez. Vous prenez votre café… Il est froid  :( 

 

Vous regardez autour de vous et c’est la pagaille. Déjà fatigué de courir et ce n’est que le début de la journée. Attacher vos lacets, il y a une pile de dossiers qui vous attend au bureau en plus d’une réunion à préparer pour le lendemain. Rendez-vous chez le médecin pour le plus jeune en après-midi, le souper, les devoirs, vous arrivez à la course à votre cours de yoga parce que vous avez dû regonfler un des pneus de votre voiture!

 

Et tous les adeptes de la méditation qui prônent de rester zen, de lâcher prise, d’être dans l’ici et maintenant, de prendre son temps, de prendre soin de soi. « Ben beau tout ça, et surtout, facile à dire! »

 

Est-ce que j’exagère ? 

 

Pas vraiment !  ;)  Ça ne sert tellement à rien de courir. Euh… bon. En fait, ça sert à vivre du stress, à augmenter votre fatigue, à perdre votre concentration, à vous sentir irritable et surtout à ne plus apprécier les beaux moments de la vie que vous ne voyez même plus tellement que vous focalisez sur votre marathon journalier. Résultat : aucun bien-être et une mauvaise santé.

 

Alors, arrêtez tout et prenez le temps de finir de lire ce texte.

 

Exercice

Revenez à vous et demandez-vous quel est votre état émotionnel intérieur ?

Lentement, ins - pi - rer - ex - pi - rer, les yeux fermés : INSPIRE-RELAX (3 fois).

Revenez à vous, et demandez-vous quel est votre état émotionnel intérieur ?

 

Avez-vous pris conscience d’un changement de votre état intérieur, aussi minime soit-il ?

 

Prendre son temps ne veut pas dire flâner ou faire les choses tellement lentement qu’une tortue irait plus vite que vous.

 

Prendre son temps c’est d’apprécier de faire chaque chose du mieux que vous le pouvez, avec le respect de vous et le respect de l’autre.

 

Vous pouvez être énergique à effectuer vos tâches sans vivre du stress pour autant.

 

Personne ne vous demande de courir après le temps. L’impression d’être à la course vient de vous, de votre état intérieur.

 

Vous seul avez choisi ce rythme de course. Vous seul pouvez décider de changer ce rythme.

 

En ralentissant, vous remarquerez :

  • Une harmonisation entre le mental et le corps

  • Une appréciation des petits bonheurs de la vie

  • Une meilleure créativité

  • Une meilleure prise de décision

  • Seul le temps permet d’intégrer de nouvelles informations.

  • Une amélioration de votre productivité

  • Vous serez plus à l’écoute de vos besoins

  • Vous aurez une meilleure qualité de vie

 

Voici quelques statistiques en rapport au rythme de vie.

 

Selon un article publié dans LaPresse.ca : « Une étude internationale consacrée aux modes de vie futurs et aux aspirations liées à la mobilité montre que 78% des personnes interrogées dans six pays au mode de vie «occidental» aspirent à ralentir leur rythme de vie … Quatre-vingt-dix pour cent souhaitent pouvoir accorder plus de temps à leurs proches, 89% à elles-mêmes. »

 

Ce n’est pas rien. Alors, je vous répète que c’est plus simple que vous le pensez. Reprenez l’exercice que je vous ai fait faire plus haut et répétez-le plusieurs fois par jour. Au bout de quelques jours seulement, vous constaterez une différence dans votre bien-être et vous arriverez à votre cours de yoga moins stressé. ;)

 

Bon RESPI-RELAX et à bientôt

 

Nathalie Gauthier

Il me fera plaisir de vous répondre dans les plus bref délais.